À la découverte du quartier anglais de Camden Town.

 

 

Vous vous apprêtez à découvrir Londres pendant une semaine, un mois voire plus ? Vous êtes impatient de découvrir les monuments historiques, la culture ou encore tous les autres lieux insolites de cette capitale ? N’attendez plus, dirigez-vous dès maintenant à Camden Town !

Vous vous demandez toujours pourquoi ?

Attachez-vous, 3…2…1… C’EST PARTI !../Desktop/Capture%20d’écran%202017-10-12%20à%2019.44.00.png

L’arrivée à Camden Town


Situé au nord du Regent’s Park, Camden Town est un quartier bohème près de Hampstead et Primrose Hill, deux quartiers célèbres chics de Londres habités par le « show bizz ».

Il est possible de s’y rendre par trois stations de métro ou « underground ». Tout d’abord celle de Camden Town, de Chalk Farm ou encore Mornington Crescent. Par ailleurs, il est possible de parvenir à cette destination depuis la gare sur le London Overground. Cependant, pour ceux qui veulent découvrir le quartier d’une autre manière, vous avez toujours la possibilité de venir en bus londonien ou en péniche pour ainsi profiter de la vue d’un paysage atypique envahit de bâtiments d’époque et Street Art. Enfin, pour les plus courageux d’entre vous, il existe un moyen plus économique, mais qui demande un effort physique plus important : à pieds. Faite comme bon vous semble !

 

Quelques éléments historiques


Pour la petite histoire, Camden Town est un quartier qui a été nommé ainsi par Charles Pratt, premier comte de Camden. À cette époque, il résidait à Chislehurst le Kent. La rue Pratt Street dans Camden est aussi un endroit nommé par lui-même et c’est d’ailleurs le Regent’s Canal qui a permis le développement de ce fabuleux quartier. Cette circonscription a été fondée en 1965 par fusion des districts de Hampstead, Holborn et Saint-Pancras. Elle compte aujourd’hui plus de 210 000 habitants et une très grande partie de touristes chaque jour.

 

L’ambiance du quartier


../Downloads/5131064113_ed59d19722.jpg

Dès la sortie de gare, atterrissez dans un endroit déjanté, réputé pour ses hauts lieux de cultures dîtes « alternatives ». On y découvre notamment de nombreuses cultures contestataires telles que les cultures punks qui ont marqué ce lieu depuis leur origine en 1970. Ces personnes se distinguent par leur look qui pour certains paraît « vulgaire » composé de crêtes, piercings, tatouages et nombreuses autres démarcations vestimentaires comme nous le montre l’image ci-contre.

Cependant, Camden compte aussi de nombreux gothiques et emos. En fait, ce quartier est différent des autres puisqu’il abrite toute une faune humaine plus excentrique et décalée que les autres endroits de Londres. L’exubérance insolente de Camden en fait un endroit magique et incontournable lors d’un détour à Londres.

 

Le succès des marchés


 

Vous ne pouvez le louper. Le marché dans ce quartier est l’élément le PLUS important. En effet, les commerçants sont ouverts 364 jours par an et on peut accéder à deux marchés : le Inverness Street Market. Autrefois, il s’agissait d’un endroit réputé pour acheter des fruits et légumes de qualité. Aujourd’hui, on y trouve des vêtements, des souvenirs et tous autres types de petites babioles… Le second marché très ressemblant est le Buck Street Market, autrement dit son second nom d’enseigne : “The Camden Market”. Vous ne pouvez pas le rater ! Il est possible de découvrir une affinité de spécialités gastronomiques sur plusieurs centaines de mètres de ruelles et souterrains.

 

L’étrange histoire du Horse Tunnel Market


 

Le Horse Tunnel Market se situe dans le quartier de Camden. Auparavant, il s’agissait d’une immense écurie de chevaux qui servait en tant qu’hôpital. Lorsque le Regent’s Canal a été construit, la totalité des marchandises transportées par les bateaux étaient ensuite tirées par des chevaux jusqu’au lieu final, puisque Camden était une plaque tournante du commerce régional. Il était alors indispensable d’installer des écuries afin d’accueillir et soigner les chevaux blessés. Ce fut un véritable labyrinthe de tunnels souterrains qui permettaient aux chevaux de circuler facilement loin de l’agitation et les cris humains qui régnaient en surface dans ce quartier.

En 1925, l’écurie de Stables Yard comptait environ 400 chevaux et à son apogée, environ 700 à 800 chevaux y travaillaient. Aujourd’hui, on y trouve toutes sortes de commerçants dont un très grand nombre de productions artisanales basées principalement dans l’art et le vestimentaire. Longeant ces tunnels sont situés des bars, quelques discothèques, de nombreux restaurants et brasseries…

 

Lien de la photo prise ci-dessus : Cris Canal Photography

 

Dernière petite anecdote


L’ancienne célèbre chanteuse Amy Winehouse est morte à l’âge de 27 ans. Cette personnalité internationale résidait à Camden Square, à quelques pas de Camden Town. En étant attentif, vous trouverez dans le Camden Market au nord de Londres en vous promenant dans les rues une statue en bronze en son nom. Celle-ci a été inaugurée en septembre 2014, soit 3 ans après sa mort afin de se remémorer les talents de cette chanteuse partie trop tôt. Son sculpteur, Scott Eaton, l’a représenté en robe avec des talons ainsi qu’une main sur sa hanche et une coiffure signature.

En réalité, depuis plusieurs siècles, ce quartier est un lieu toujours très actif sur la scène régionale avec le Camden Market toujours aussi célèbre. Les cultures contestataires qui s’y sont installées recherchaient un lieu calme et tranquille. Aujourd’hui, cette culture est devenue la tradition de ce quartier : il s’agit aussi d’une plaque tournante ou est apparu la drogue, l’excès d’alcool… lorsque la nuit apparaît. Derrière le côté touristique et accueillant se trouve un réel commerce illégal.

 


Eh bien voilà, c’est déjà fini. Je vous retrouve d’ici peu dans de nouveaux articles encore plus passionnants, à bientôt !

 


Pour plus de fun :

  • Cultivez-vous tout en vous amusant grâce à cette vidéo, c’est ici !
  • Endroit insolite à ne surtout pas manquer : le magasin Cyberdog ! Retrouvez des vêtements futuristes pour les amateurs de clubbing. Du fluo, des lentilles de contact originales, des vêtements phosphorescents, des accessoires de mode lumineux et tous pleins d’autres genres… L’entrée du magasin ne peut être manquée, il y a deux robots géants !! Suivez-moi !

1 réaction sur “ À la découverte du quartier anglais de Camden Town. ”

  1. Todd Hanlon Réponse

    Yes Cyberdog is a wild store!
    Also really nice are the canals around there.
    You can walk down there and sit eat some lunch and/or have a pint.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *